Danno

A propos de l’artiste

Danno

Peintre / Sculpteur

Danno est artiste peintre sculpteur. Elle peint depuis son enfance, et a commencé à exposer en 1989 dans toute la France et en Belgique. De 1993 à 1997, les œuvres de Danno ont été exposées de manière permanente dans son propre atelier-galerie à Vence (06).
Danno est une artiste cotée depuis 2009 dans le Dictionnaire Cotation des Artistes Modernes et Contemporains créé par l’Association Drouot Cotation: http://danno.guidarts.com.
L’œuvre de Danno est variée et interpelle quelles que soient les affinités artistiques de chacun. Des paysages naturels à la représentation symbolique de l’Etre, c’est la “peinture du bonheur” qui s’offre dans ses toiles.

L'inspiration

Très tôt dans mon enfance, le dessin m’a permis d’exprimer mes sentiments ; j’avais beaucoup de mal à utiliser la parole. Si je traversais une situation difficile à vivre pour moi, je me réfugiais dans ma chambre, j’en dessinais ou peignais une issue heureuse. Bien évidemment, cela m’apaisait, mais pas seulement, car je partageais ce que j’avais exprimé avec ma mère, mes proches, puis mes amis. Je n’avais jamais appris à peindre, cela m’était naturel comme d’autres enfants dansent, chantent ou miment. Ce chemin m’a permis de me découvrir peu à peu, me connaître et me reconnaître d’autant mieux que l’Autre m’accueillait et me découvrait, d’autant plus qu’en l’Autre quelque chose de ma peinture faisait écho. Mon ouverture de conscience est passée et passe par là, dans une quête de la lumière et de la beauté que je souhaite de plus en plus profondément partager. Je sais si fort que chacun peut trouver son havre de paix en découvrant sa beauté intime, en rayonnant sa lumière intérieure. C’est un besoin que de me rapprocher de vous ainsi, d’aimer en offrant ce qui vibre si puissamment en moi, de grandir en recevant votre regard, vos émotions, votre réconciliation avec vous-même, à travers les échanges qui peuvent être ainsi engendrés. Qui est-on vraiment ? Est-ce ce que dit notre carte « d’identité » ? L’ampleur d’expérience intérieure de beauté, de lumière, de paix, quand se tait l’agitation en nous, nous montre à l’évidence que nos dimensions dépassent infiniment nos « définitions ». Merci de ce partage.
N.B.: C’est une amie, Paule, qui m’a aidée à formuler ma pensée dans ce texte.